24/01/2011

Commando à la Nounourserie

Elles ont accueilli plus de 200 personnes venues pousser des voitures silencieusement le 16 décembre 2010 au petit matin. Rues silencieuses, sans elles, n'aurait pas eu le même visage.
Elles, ce sont les quelques femmes réunies autour de Patricia les lundi et mardi à la boutique de quartier Cochennec pour les ateliers de l'association La Nounourserie de Bafah, un hôpital de Nounours. Ces femmes qui ensemble tricotent, cousent, crochètent, rapiècent... et se retrouvent pour partager finalement bien plus, autour de ces savoir-faire manuels. Elles ont offert à tous les Pousseurs de voitures un petit déjeuner fait maison qui a été vivement apprécié, chacune y allant de sa spécialité. Nous voulions leur dire que nous les trouvions particulièrement belles. Et ça a été un commando émouvant.


commando sous une bonne étoile

Lors du petit endroit du privilège, nous étions accompagnés par Antoine VIVIANI, le jeune réalisateur d'un web-documentaire consacré à des équipes artistiques qui font oeuvre dans l'espace urbain.
IN SITU, un web-documentaire coproduit par ARTE
en lecture sur le site internet http://insitu.arte.tv/fr/#/film/12


Commando au CTMA

Les Souffleurs commandos poétiques ont préparé avec Henri Clément et ses adjoints une surprise aux conducteurs de machines de l'unité technique Propreté de Plaine Commune à Aubervilliers. Ainsi, un dimanche après-midi de janvier, dans le froid, ils sont venus préparer les mèches des bougies, déplacer des véhicules...
Et puis ils sont revenus dans la nuit, allumer les bougies, déplier les transats, placer un violoncelle dans la cage à huile au milieu de l'entrepôt.
Après quoi ils ont fait le noir pour accueillir les hommes en jaune, et dans leur antre, ils leur ont chuchoté à l'oreille des secrets poétiques et littéraires choisis.

La musique improvisée par le violoncelliste Gaspar Claus a accompagné cet instant,
jusqu'à ce que s'ouvre le rideau métallique sur la cour du centre technique municipal. Les Souffleurs ont alors fait une haie d'honneur pour saluer le départ des machines.

Ils ont replié leur parapluie après un rapide débriefing.

petit endroit du privilège pour les hommes en jaune


Lundi 24, à 5h du matin, nous étions dans le hangar de stationnement des engins au Centre Technique Municipal d'Aubervilliers, tout au fond de la cour à droite. 
Avec la complicité d'Henri Clément et deux de ses collaborateurs, les Souffleurs commandos poétiques et le violoncelliste Gaspar Claus ont offert un "petit endroit du privilège" aux équipes de l'unité territoriale Propreté de Plaine Commune à Aubervilliers. Nous avions invité Jean-Pierre Thibaudat à se joindre à nous, il a écrit un article consultable sur le site de Rue 89.

17/01/2011

Rues silencieuses sur Albertivi

Merci à toute l'équipe du CICA-Albertivi pour ces images de l'opération rues silencieuses, le 16 décembre dernier à Aubervilliers


ABERTIVI // rues silencieuses from Albertivi on Vimeo.

04/01/2011

rue silencieuse - rétrospective

Un petit souvenir de Rue silencieuse, ce mois-ci dans Aubermensuel